Et c’est le temps qui passe…

On trouve trace de « Finis Pagniacensis » dès 874. L’appellation se transformera en « Paigné » (1134), puis « Paigniacum » (1168) et « Paigny » au XVIe siècle.

La paroisse de Pagny-la-Ville regroupait Pagny-le-Château et Toutenant, son hameau, Labruyère et Lechâtelet. En 1257, Hugues de Vienne prit le titre de Vienne, seigneur de Pagny.

Puis la baronnie passa à l’amiral Philippe Chabot-Charny, à son fils Léonor, lieutenant du roi en Bourgogne, aux Lorraine, etc.

Louis de Lorraine vendit la baronnie de Pagny à Louis XIV pour 700 000 livres… De temps immémoriaux, l’économie villageoise reposa sur l’agriculture.

En 1831, les Pagnotains étaient au nombre de 832 (635 au début du siècle) et vivaient pratiquement tous de la terre.